×
Entrepreneurs Inspirants

Transmission d’entreprise: comment se préparer?

La transmission d’entreprise au Québec transcende le simple transfert de propriété; c’est un périple qui inclut aussi les aspects émotif et stratégique. Et si on vous disait qu’une des clés pour passer ce parcours semé d’embûches, c’est la préparation!

Parlons repreneuriat

Lors du webinaire Transmission d’entreprise: comment s’y prendre?, François Caron et Richard Boisclair ont partagé leur expérience, offrant des perspectives inestimables pour les futurs cédants et repreneurs.

Les enjeux émotionnels

François Caron aborde sans détour les tourments émotionnels qu’il a affrontés lors de la passation de son entreprise familiale. Cette dimension, trop souvent reléguée au second plan, est pourtant déterminante, en particulier quand argent et liens du sang s’entremêlent. Il conseille aux entrepreneurs de parfois se détacher de leurs besoins personnels pour privilégier l’entreprise.

L’identification à l’entreprise

L’attachement profond des entrepreneurs à leur création est palpable, et il peut s’avérer complexe de se projeter dans une existence où l’entreprise n’est plus le pivot central. D’où l’importance cruciale de préparer la relève et de tempérer les attentes des deux parties.

Pour les entrepreneurs, il est vital de forger une vision personnelle de leur vie après la passation des pouvoirs. François insiste sur la nécessité de cultiver des intentions positives et de se forger une nouvelle identité, loin des tracas financiers.

La transition réussie

Richard Boisclair présente le cas d’Abri Tempo comme modèle de transition réussie, où le cédant, ayant clairement défini ses aspirations futures, était prêt à tourner la page. Les évolutions technologiques et les mutations sectorielles peuvent peser dans la balance lorsqu’il s’agit de céder les rênes.

Richard recommande aux nouveaux venus de jouer les observateurs et les apprentis durant leur première année, d’absorber avant d’agir. Il met l’accent sur l’importance de tisser des liens sans bouleverser l’ordre établi, rappelant qu’une entreprise financièrement solide ne périclitera pas sous le poids d’un changement de direction.

La gestion du changement

La façon dont les employés sont informés de la transaction peut s’avérer déterminante. Richard révèle que le secret a été gardé jusqu’au dernier moment pour prévenir toute agitation interne, une tactique judicieuse si elle est maîtrisée avec doigté. Selon-lui, prendre son temps aide assurément à une bonne transition.

Un processus complexe

En définitive, la transmission d’entreprise est un processus complexe qui exige une préparation méticuleuse, autant sur le plan émotionnel que stratégique. Les expériences de François Caron et Richard Boisclair sont des mines d’or pour les futurs cédants et repreneurs, les incitant à se rapprocher de l’EEB pour acquérir les outils nécessaires à une transition sereine et fructueuse.