Entrepreneurs Inspirants

[Alumni] Se perfectionner pour viser la réussite

Copié
Guy approuve desjardins alumni

Au lancement de l’Alumni EEB, nous avons pu compter sur la présence d’un partenaire d’exception, mais aussi d'un entrepreneur-entraîneur de l’EEB. Guy Cormier, président et chef de la direction du Mouvement Desjardins, a saisi l’occasion pour rappeler l’importance de l’Alumni pour continuer d’apprendre et de se perfectionner.

Être aux commandes d’une entreprise, c’est loin d’être un long fleuve tranquille. Face aux exigences quotidiennes, les moments pour prendre du recul deviennent essentiels.

« J’ai vu à quel point les entrepreneurs ont besoin de reprendre leur souffle… de reprendre un peu de courage et parfois d’espoir. Les gens qui ont pris la décision de lancer une entreprise, de créer des emplois, de mettre sur pied un projet porteur de développement social et économique méritent le meilleur. En ce sens, ils méritent d’avoir accès à tous les savoir-faire novateurs et outils nécessaires pour soutenir leur réussite. »

« Au-delà d’être un membre fondateur, le Mouvement Desjardins est très fier de l’EEB et heureux d’en être un partenaire de premier plan pour aider les bâtisseuses et bâtisseurs à faire prospérer leur entreprise. »

Diplômés de l’EEB? Venez rencontrer Guy Cormier lors de son 24h Alumni du 31 octobre au 1er novembre 2022!

M'inscrire
Guy Cormier low 1

Préparez-vous à jouer la game et modifier votre plan de match avec Guy Cormier

Aujourd’hui, on n’a pas le choix d’être prêt pour réagir rapidement face aux changements, aux menaces ou aux opportunités. Les enjeux d’affaires sont de plus en plus complexes. La rondelle arrive de plus en plus vite. Grand amateur de hockey, Guy Cormier estime qu’il faut non seulement être prêt à jouer la game, mais il faut aussi être prêt à constamment modifier son plan de match.

« La game change dès le moment où tu mets la rondelle sur la glace. Il faut avoir développer les réflexes de réévaluer sa posture, de revoir ses stratégies, de parler aux joueurs ou de modifier l’ensemble de ses trios. A mes yeux, l’EEB, c’est comme faire le point en allant au vestiaire pour revenir en force en 3e période. »

Un immense merci à Guy Cormier pour son temps et son implication auprès de l’EEB et des entrepreneurs.

Partager cet article avec votre équipe
Copié