Veille & Tendances

Penser l'innovation par l'amélioration continue

Copié
Couverture articles de blogue
BN présenté sans fond


L’innovation, un concept à la fois très large, mais tout aussi précis. Pour nous en parler, nous avons eu la chance de discuter avec Maxime Page, directeur Startups, Groupe Technologie et Innovation à la Banque Nationale et vice-président de la Jeune chambre de commerce de Québec.

Son travail consiste à soutenir les entreprises particulièrement investies en recherche et développement et à croissance rapide. Son expertise et celle de son groupe permettent un accompagnement et des conseils spécialisés pour les entreprises en technologies et innovation, en plus d’être en mesure d’introduire des investisseurs adaptés et à valeur ajoutée pour ses clients.

Pourquoi l’amélioration continue?

Dans un marché hyper compétitif, l’expert nous parle plus spécifiquement de l’amélioration continue, un moyen reconnu pour augmenter la croissance et l’efficacité des entreprises. «En comprenant bien ses processus et en étant en vigie constante, l’entrepreneur peut alors s’assurer de demeurer à l’avant-garde. Plus spécifiquement, l’amélioration continue est l’effort constant dirigé vers l’amélioration des produits, services ou processus de l’entreprise», explique Maxime Page.

Un processus, c’est quoi?

Quand on parle de processus, ça inclut tout ce qui touche la gestion des clients ou des fournisseurs, la comptabilité interne, la gestion des stocks ou de la qualité, etc. «C’est bénéfique pour une entreprise de s’y intéresser. Aujourd’hui, tous les secteurs d’activité devraient être à la recherche d’avantages concurrentiels. Ces derniers s’acquièrent d’ailleurs par l’amélioration continue», ajoute l’expert de la Banque Nationale.

La clé, maîtriser ses processus

Bien comprendre votre chaîne de valeur qui, à tout égard, représente la recette secrète de la réussite de votre entreprise, est essentiel. «La maîtrise de l’ensemble des étapes internes, qui génèrent des revenus, vous permet de mieux déceler les endroits où vous êtes moins efficaces afin de concentrer vos efforts à les améliorer. Parfois, un petit changement peut avoir énormément d’impact en bout de ligne».

Il est primordial d’avoir une vision et une compréhension de vos façons de faire pour les rendre plus efficaces, mais aussi de conserver une structure flexible pour maintenir l’amélioration. Comment faire? Impliquez vos employés. Ils sont créatifs, ils sont une source d’informations incroyable et ce sont eux qui participent aux processus internes. N’hésitez pas à leur poser des questions pour avoir leur point de vue.

Les meilleurs conseils pour planifier son innovation et rester à l’avant-garde

Connaître et comprendre son cycle d’encaisse

Vous devez connaître l’entrée des fonds dans l’entreprise et les budgéter. C’est extrêmement difficile de planifier l’investissement monétaire dans l’amélioration de ses processus lorsqu’on ne maîtrise pas bien nos flux de trésoreries. En sachant quels seront vos revenus disponibles, il est plus facile de budgéter leur réinvestissement dans l’entreprise.

Être ouvert et aller voir ce qui se fait ailleurs

Réseautage, conférence, convention ou congrès, ce n’est pas le choix qui manque. Vous devez aller chercher de l’information qui touche de près ou de loin votre industrie pour demeurer au fait des dernières tendances. Sortez de votre entreprise. Ce n’est pas une dépense, mais bien un investissement.

Être à l’écoute du client

Vos clients et vos fournisseurs sont des indicateurs importants pour cibler les irritants de vos processus. Prenez en considération les signaux qu’ils vous envoient afin de détecter les opportunités à saisir.

Pour plus de conseils en innovation, on est là.


Les informations présentées dans cet article le sont à titre informatif seulement et elles ne sont pas exhaustives. Pour tout conseil concernant vos finances et pour valider le caractère avantageux des éléments décrits dans ce texte, veuillez consulter votre conseiller de la Banque Nationale ou, le cas échéant, tout professionnel (comptable, fiscaliste, avocat, notaire, etc.).
Partager cet article avec votre équipe
Copié