Réflexions

Saisir les opportunités, vraiment?

Copié
Photos étudiants emergence 2020 86

Périodiquement, l’équipe des communications de l’EEB me rappelle qu’il est maintenant temps de rédiger un texte - préférablement court et percutant - sur un sujet d’intérêt pour notre grande communauté.

Cette fois-ci mes instructions étaient de partager des réflexions sur la saisie des opportunités et j’ai initialement attaqué l’exercice avec une perspective purement intellectuelle, du genre, «Il faut commencer par identifier les opportunités et ensuite on doit les évaluer pour finalement mettre en place un plan pour en profiter.»

Merde, quelle série de platitudes! Un tel texte, dans sa version finale, aurait été banal, stérile et clairement indigne de l’impact visé par mes collègues.

Mais pourtant, la vie de ces personnes que nous admirons n’est-elle pas débordante d’histoires d’opportunités qu’ils auront su saisir? L’analyse de ces vies ne permettrait-elle pas de produire un petit guide d’instructions que nous pourrions ensuite partager sous forme de texte ou de formation?

Eh bien, non.

Pour marcher dans les traces de ceux et celles qui ont saisi l’opportunité d’apprendre, il suffit de poser les gestes d’apprendre: lire, explorer, visiter et ainsi de suite. Pour saisir l’opportunité de connaître, il suffit d’aller à la rencontre, de donner la main, de sourire et d’écouter.

Des fois, on me demande comment il se fait que je connaisse telle ou telle personne; c’est une drôle de question avec une réponse bien évidente: j’ai simplement posé les gestes qui permettent à deux personnes de se rencontrer.

Comment peut-on ainsi saisir l'opportunité de se mettre en forme, d’avoir du temps pour soi, d’apprendre une langue, de redonner, de pardonner, de grandir, de comprendre, de voyager, de se rapprocher?

Faisons-le, rien de plus et rien de moins, ou comme diraient les anglais, just f… do it.

À propos de l'auteur
Marc Dutil
Marc Dutil
Fondateur et président du conseil
Marc Dutil est le fondateur et président du Conseil d'administration de l'École d'Entrepreneurship de Beauce, mais aussi président et chef de la direction du Groupe Canam. En 2013, il reçoit le titre d’Entrepreneur de l’année EY pour le Québec et est nommé membre de l’Ordre du Canada pour ses implications communautaires et entrepreneuriales. M. Dutil est un entrepreneur visionnaire qui a accompagné plusieurs organismes communautaires au chapitre de la gouvernance et du financement. Il est l’auteur de l’essai Nos faux combats, publié en 2021 qui illustre, avec originalité et humilité, sa pensée nuancée et précise de la société.
Partager cet article avec votre équipe
Copié