Motivation

4 stratégies pour augmenter votre motivation

Copié
Motivation

Saviez-vous que 45 % des résolutions en 2018 étaient de se remettre en forme? Selon une autre statistique, plus de 80 % des résolutions échouent avant la 2e semaine de février. Selon ces statistiques, en date d’aujourd’hui, plus de 36 % des gens qui liront cet article avaient cette résolution ont déjà abandonné. La grande question : pourquoi?

Pour plusieurs raisons, voici celles que entendons le plus souvent :

  • Je manque de temps
  • Je vais commencer à courir quand la neige aura fondu
  • Je ne vois pas les résultats, donc ça ne sert à rien
  • Je suis déjà trop fatigué avec tout ce que j’ai à faire
  • J’ai oublié mon sac de sport de toute façon

Il semble que, comme toutes les rivières qui mènent à l’océan, toutes ces excuses mènent à une chose commune : un manque de motivation. Découvrez 4 stratégies pour vous discipliner et raviver votre flamme intérieure qui vous permettra de retrouver la santé et l’énergie.

1. Trouvez votre pourquoi

Une théorie de la motivation dit : soit vous voulez absolument quelque chose, donc vous voulez atteindre, soit vous ne voulez vraiment pas ce quelque chose, donc vous voulez fuir. En mettant le doigt sur la raison profonde pour laquelle vous désirez faire quelque chose, vous serez enclin à aller jusqu'au bout de votre objectif. Posez-vous la question, êtes-vous motivé par la peur ou par l'ambition?

Si votre pourquoi est une motivation de peur, une fois que la peur ne sera plus là, la motivation va redescendre. Cependant, avec une motivation d’ambition, vous pouvez toujours vous fixer un nouvel objectif une fois que vous l'avez atteint. Il est donc essentiel d'attacher votre pourquoi une ambition, qui est tangible, mais aussi réaliste.

2. Faites-le avec plaisir

Une autre théorie de la motivation dit : plus vous trouvez le plaisir à faire quelque chose, plus ce sera facile de vous motiver à le faire. Combien de fois avez-vous entendu l’excuse : « l’entrainement, ce n’est pas pour moi, je n’aime pas ça moi ». Avez-vous vraiment tout essayé? Et il n’y a rien que vous aimez? Vous avez essayé le yoga, la course, l’escalade, le spinning, le patin, la danse, le tennis, le kayak… Vous êtes certains?

Au début d’un cycle d’entrainement, les endorphines libérées (les hormones qui font que vous vous sentez bien après) sont camouflées par la douleur post-entrainement et la fatigue causée par l’entrainement. Mais petit à petit, votre corps s’adaptera et vous deviendrez de plus en plus à l'aise. Lorsque vous aurez établi cette habitude dans votre routine, vous ne pourrez plus vous en passer. Juste le sentiment d’avoir terminé l’entrainement, de bien vous sentir pour commencer la journée vous propulsera au quotidien.

3. Créez un environnement gagnant

Une troisième théorie de la motivation dit : un environnement chaleureux saura vous motiver. Que ce soit votre bureau, votre cuisine, le parc, votre salle d’entrainement ou votre cour arrière; chacun a son lieu de prédilection.

Voici une liste de critères pour un environnement optimal :

  • La luminosité
  • La propreté
  • La décoration
  • L’oxygénation

Pensez seulement à votre bureau de travail... Est-ce que c’est motivant d’arriver le matin et de voir une pile de papier qui s’accumule sur votre bureau? Avec des espaces épurés, lumineux et décorés, votre esprit sera ordonné et plus motivé.

4. Entourez-vous de gens motivants

Je vous rappelle la première théorie de la motivation: soit vous voulez absolument quelque chose, donc vous voulez atteindre, soit vous ne voulez vraiment pas ce quelque chose, donc vous voulez fuir. Cette affirmation est aussi vraie pour les gens que vous fréquentez. Entourez-vous de gens qui vous inspirent et tenez-vous loin de ceux qui drainent votre énergie.

Il n’y a rien de plus motivant que de s’entrainer avec un ami ou un entraineur qui nous motive. Le contact humain, c’est aussi une bonne manière de recharger les batteries pour mieux recommencer. En fait, toutes ces relations profondes et authentiques que nous développons chaque jour activent la sécrétion d’ocytocine dans votre cerveau. Alors, échangeons ouvertement, écoutons attentivement et motivons-nous les uns les autres pour devenir la meilleure version de nous-mêmes.

Partager cet article avec votre équipe
Copié