Entrepreneurs Inspirants

Faire confiance à ses employés avec Vincent Roy

Copié
Vincent Roy C16

Imaginez si le plaisir au travail se trouvait d'abord dans la confiance mutuelle entre l’employeur et l’employé. Pour Vincent Roy, président de RG Dessin Industriel et diplômé de la cohorte Élite C16, la solution passait entre autres par l’entreprise libérée. Un mode de gestion qui peut, au premier abord, faire peur à certains dirigeants, mais qui, pour lui, était la façon logique pour impliquer ses équipes au quotidien et rentabiliser son temps. «Ce qui est important aujourd’hui, c’est que les gens qui viennent travailler soient heureux, que ce soit le fun.» Ces mots sont au centre de sa vision d’entreprise.

L’entreprise libérée, c’est quoi?

Le réel avantage d’utiliser ce modèle de gestion selon Vincent Roy, c’est «la capacité de faire bouger l’entreprise au fur et à mesure que les besoins arrivent. Quand certaines choses ne fonctionnent pas, mes employés n’ont pas besoin de passer par moi, de me demander une approbation. Ils ont tous la carte de crédit de l’entreprise et s’il y a un problème, je n’ai pas la charge mentale de devoir le gérer. Laisser les gens décider, c’est devenu essentiel.»

Il nous explique que dès l’embauche, les gens sont formés et qu’ils ne sont pas abandonnés à eux-mêmes. «Lorsqu’ils débutent dans l’entreprise, les employés sont parfois plus d’un mois sans toucher au travail. Nous avons une responsable à l’interne qui s’occupe uniquement de la formation.»

En 2011, l’entreprise, qui œuvre dans un domaine assez spécialisé, a même mis sur pied une école de formation. C’est en 2019 qu’officiellement le guide de formation s’est élargi aussi pour les clients de l’entreprise grâce à un professeur présent à l’année qui s’occupait d’apprendre aux gens les rudiments du métier.

Gardiens des valeurs

Bien que certaines décisions peuvent sembler plus longues à prendre, elles sont plus efficaces, car tout le monde y adhère. Avec des gens plus impliqués qui peuvent se permettre, s’ils le désirent, de se diversifier, d’explorer et de se développer dans l’entreprise, les décisions qui sont prises sont mieux réfléchies. Un porteur de dossier s’occupe de consulter les autres et de trancher, même si ce n’est pas unanime. Chaque employé a d’ailleurs suivi une formation pour être en mesure de bien porter les dossiers. «Je me fous du comment, pour moi c’est le pourquoi qui est important.»

Le rôle du boss est plutôt d’être le gardien des valeurs. «La vision évolue au fil de la croissance de l’entreprise, mais le pilier demeure les valeurs qui sont incarnées tant par les employés que les partenaires et les clients. Il suffit d’agir en conséquence.»

L’importance de la sécurité

«Ce n’est pas une pyramide, personne ne prend la place du dirigeant.» Les employés vivent plutôt avec le fait qu’ils sont imputables de leurs décisions. Par contre, cela ne signifie pas qu’ils ne peuvent pas prendre de risque. «Ils savent qu’ils peuvent se tromper sans avoir la crainte de perdre leur emploi.»

Ce filet de sécurité démontre alors la confiance qui s’exerce chez RG Dessin Industriel. «Le plus grand risque serait que les gens ne fassent rien par peur de prendre une mauvaise décision. Il faut y aller tranquillement, car ce n’est pas tout le monde qui a l'habitude de mener seul de grands projets. Les employés s’habituent petit à petit, le but n’est pas de les déstabiliser. Certains s’occupent de plus petits cas et d’autres de plus importants.»

«Il suffit d'amener les gens dans cette nouvelle façon de penser. Il n’y a pas de modèle parfait de leadership. C’est plus une question de confiance, de responsabilités et d’objectifs.»

Le Programme Élite dans tout ça

«Depuis la création de l’EEB, j’avais envie de m’inscrire comme entrepreneur-athlète. Le Programme Élite m’a permis de modifier mon approche avec les autres. De laisser tomber mon côté plus rigide. J’ai appris à savoir quand il faut mettre son égo de côté. C’est fou la quantité de contenu qui se trouve dans la formation. On fait vraiment un 360 degrés de l’entrepreneuriat. Ce qui ressort le plus pour moi maintenant, c’est de savoir de qui je veux m’entourer. Mon œil est différent, plus constructif.»

Partager cet article avec votre équipe
Copié